Journée du patrimoine (part 2)

En temps normal donc, Le musée des arts forains est fermé au grand public.
On peut simplement réserver l’endroit pour des réceptions très privées (c’est pour les riches en gros), et on peut également y avoir accès uniquement en groupe (plus de 15 personnes).
Mais, comme ce jour là c’était les journées du patrimoine, exceptionnellement, le musée avait ouvert ses portes (à 7 euros l’entrée tout de même, il ne faut pas rêver), mais j’avais tellement d’étoiles dans les yeux, sentant là notre unique chance (Littlesa m’avait bien précisé elle aussi que c’était quasi impossible d’y aller), qu’on a pas pu résister et qu’on a sauté sur l’occasion.

musee_arts_forains_entree

Il faut dire que, rien que l’entrée et son rideau de lumières faisait très envie.

musee_arts_forains_tickets

Un billet d’entrée et 2 tickets pour les attractions, voila ce qu’on nous a remis et on est entré d’abord dans le sombre Théâtre du merveilleux.

L’entrée du Théâtre du merveilleux.

musee_arts_forains_theatre_du_merveilleux musee_arts_forains_theatre_du_merveilleux_entree

J’en avais les larmes aux yeux tellement cet endroit m’est apparu comme magique et ensorcelant…
Sur mes photos (les quelques photos que j’ai pu faire avant que ma batterie ne me lâche en plus T__T, merci à Rémy et son iPhone) on ne se rend pas bien compte (car mon appareil éclaircie les situations qui manquent d’éclairage), mais l’ambiance était très sombre avec des parties de lumières dorées et des farandoles de couleurs, recréant ainsi une atmosphère vraiment hors du temps. J’avais l’impression d’être dans un mélange du Baron de Munchausen et des Mille et une nuits!
Un peu plus loin, dans une autre pièce, on entendait les applaudissements de la foule car il y avait aussi des spectacles (plutôt pour les enfants). Là, il s’agissait d’un couple de jongleurs, un homme avec des massues et une femme avec des assiettes.

musee_arts_forains_jongleuse

Au centre de la pièce, un éléphant imposant tout en bois, accroché un une montgolfière…

musee_arts_forains_elephant01

…Portant une maquette aux teintes Orientales sur son dos.

musee_arts_forains_elephant02

Et dans une salle grandiose consacrée à la musique (des instruments contrôlés par ordinateur qui jouent tout seul, on a pas eu l’occasion de voir ça, dommage), un homme licorne énigmatique à coté d’un piano.

musee_arts_forains_marvelous_mechanicals musee_arts_forains_licorne

On a ensuite pu tester plusieurs jeux anciens en bois : le billard Japonais (il faut faire le meilleur score avec des boules dans des trous), puis un labyrinthe parcouru par une toupie qu’on lance à pleine vitesse à l’aide d’une ficelle (le but étant de faire sonner une cloche au bout du labyrinthe).

musee_arts_forains_billard_japonais musee_arts_forains_toupie

Le stand s’appelait : L’isle aux Trésors, tout un programme ;).

musee_arts_forains_l_isle_aux_tresors

Un tape-taupes… Mais avec des têtes de chiens (on ne pouvait pas y jouer, dommage :/).

musee_arts_forains_tape_taupes

Et puis cette main géante en bois très impressionnante, avec les lignes toutes tracées et leur légende pour les diseuses de bonnes aventure.

musee_arts_forains_lignes_main

On a ensuite changé de bâtiment, pour aller encore plus au cœur de la fête foraine.
Là, on a fait notre unique tour de manège, et quel manège! Pas un carrousel classique, non, mais une ronde de vélos accrochés les uns aux autres sur un rail et il faut que tout le monde pédale à l’unisson pour faire tourner le tout!

musee_arts_forains_manege_velos

Très rigolo et efficace.
J’ai eu un peu de mal à monter sur mon vélo (car j’étais en jupe et qu’ils sont pas mal haut), mais par la même occasion, les gens du staff ont oublié de prendre mon ticket « bon pour une attraction » (ils le prennent comme dans les vrais manèges, une fois qu’on est installé dessus ^^).

musee_arts_forains_manege01 musee_arts_forains_manege03 musee_arts_forains_manege04

musee_arts_forains_manege02

Pour se remettre de nos émotions, on a ensuite visité le Salon Vénitien, son ambiance Italienne et ses automates qui chantent de l’opéra.
Puis les jardins, assez impressionnants aux aussi.

musee_arts_forains_jardins musee_arts_forains_facade_cheval02

Le mélange des vieilles bâtisses et de la végétation dense m’a bien plu, ainsi que l’énorme cheval encastré sur une des façades.

Dans les allées, entre un chanteur lyrique et un joueur d’orgue de barbarie, on pouvait voir une expo des créateurs des Guignols de l’info (avec des moulages de têtes). Spécial.

musee_arts_forains_masques

De grands soldats en armure gardaient un couloir sombre entre deux édifices.

musee_arts_forains_gardes

Ca faisait très le Seigneur des Anneaux (oui, je vois des références à des films partout…mais c’est vrai non? ^^;).

On a même craqué pour une barbe-à-papa à un stand de nourriture installé dans les allées. Je n’en avais pas mangé depuis des années!

musee_arts_forains_barbe_a_papa

On a terminé l’après-midi en jouant à la course de chevaux ou, sur le même principe, la course de garçons de café. Il faut lancer une boule dans des trous, le rouge faisant avancer le cheval (ou le garçon de café) de 3 pas, le bleu 2 pas et le jaune un seul pas.

musee_arts_forains_course_chevaux

Pour mieux voir comment se déroule le jeu, voila une vidéo de la course des garçons de café!

C’est rigolo comme jeu et comme c’était la fin de la journée on avait plus besoin de ticket pour jouer. Les enfants autour de nous étaient très enthousiastes et nous ont expliqués les règles et autres subtilités du jeu.
Pour l’anecdote, au moment de l’avant-dernière course, le gagnant devait aller commenter la dernière courses lui-même au micro devant tout le monde et, évidement, alors que ce n’était jamais arrivé, Rémy et moi on était en tête de cette course là ^^;. C’est donc Rémy qui a gagné et qui est allé, un peu à contre coeur car il n’aime pas s’exposer aux regards, lancer et commenter la course hippique. Hu hu hu! Très drôle à voir ^__^!

finalement, après deux bonnes heures passées dans ce musée, on a du quitter cet endroit si particulier à regret et nous rediriger vers notre destination initiale : le ciné.

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 réflexions au sujet de « Journée du patrimoine (part 2) »

  1. Impressionnant ! C’est vrai que ça tient du Baron de Münchausen ! Et je dirais aussi du film « L’Imaginarium du Docteur Parnassus »…(que tu n’as pas vu je crois ?)

  2. J’y étais allée plusieurs fois petite, j’avais une copine dont la maman travaillait pour une chaîne de télé qui organisait des fêtes pour les enfants du personnel là bàs, et elle m’invitait toujours… c’était magique, tout était gratuit ^^ !
    Mais je ne me souviens pas de tout, et il y a peut être quelques nouveautés… faudra que j’essaie d’y retourner (hop, une quête parisienne ;) .

  3. je ne connaissais pas du tout cet endroit, effectivement çà a l’air assez magique avec une ambiance particulière, merci beaucoup pour la visite via ton post ^.^
    Je ne pense jamais aux journées du patrimoine, alors qu’il y a tant d’autres endroits comme çà à découvrir.

  4. ça a l’air super génial *.*
    Je n’arrive jamais à trouver un site qui répertorie les belles choses à voir aux journées du patrimoines -_-,

  5. @mistigri – Ah non je n’ai pas vu L’Imaginarium du Docteur Parnassus!!! Je le rajoute à ma liste ^__^!

    @Machenka – tu y es allée petite? wooow la classe! :)
    Oui faudrait que tu retourne voir, ça te fera surement des souvenirs! C’est cool :)
    Ca devrait rouvrir au public une semaine à Noël!

    @Ghostcat – Oui c’était tut joli!! Ouep, faut y penser aux journées du patrimoine, y’a des trésors de partout!

    @Tanja – Oui! Ca doit etre réouvert au public une semaine à Noël pour info!
    Ouais, j’ai rien trouvé non plus pour me guider pour les journées du patrimoine, c’est nul -__-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *