« The only way to get rid of a temptation is to yield to it »

Comme disait Oscar Wild : « Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder ». Ceux qui, comme moi, regarde l’île de la Tentation savent de quoi je parle (^_ ~), mais je veux évoquer ici quelque-chose d’un brin plus sérieux tout de même que cette émission (mais juste un brin, parce qu’au fond…)!

J’ai donc acheté (d’occasion, il ne faut pas exagérer) le tome un de Twilight appelé ici : Fascination, car j’avais envie de lire un peu cette histoire et de découvrir ce livre.

fascination

La toute première chose à dire sur ce livre, c’est que c’est le premier roman que je lis qui n’est pas en édition de poche (ça n’existe pas vu que ça se vend encore comme des petits pains), et bien, ça fait vraiment un drôle d’effet d’avoir un pavé lourd entre les mains, qu’on ne peut pas vraiment transporter dans son sac à main et dont chaque lettre semble presque aussi grosse que le pouce. On ne sait jamais, il faut que tout le monde puisse bien voir et lire (même sans lunette)… Bref, je ne suis pas habituée ^^;

Et bien que dire, à part que ce n’est quand même pas bien terrible. Au niveau de l’histoire c’est la même que dans le film (à peu de chose près), on peut donc dire que le film n’est pas une si mauvaise adaptation que ça…
Pour le style d’écriture, que dire à part que c’est vraiment basique, voir sans intérêt. Ca s’adresse aux adolescentes et ça n’a rien de transcendant. Un langage simple, jeune avec parfois quelques mots bien compliqués et désuets pour faire classe comme « prolixe », « hiératique » ou encore « verbiage » dès le début du livre et qui tombent un peu comme des cheveux sur la soupe, rendant le style confus.
Je pense, pour défendre un peu l’auteur, que la traduction en français n’aide vraiment pas à relever le tout! D’ailleurs il y a des notes explicatives en bas des pages, qui sont apposées par le traducteur pour nous expliquer la culture Américaine et des explications de ce type dans un livre, ça m’agace. Est ce que dans un film quand une scène se passe au drive-in on nous écrit en dessous : « c’est un cinéma de plein air où les gens vont directement en voiture », non mais franchement -__-!!
Évidement, il est possible que, comme je lis en parallèle l’œuvre du grand Sir Arthur Conan Doyle, le style de Stephenie Meyers m’apparait comme bien médiocre en comparaison ^^;

En attendant j’ai acheté le tome 2 que je lirais chez mes parents, dans ma chambre d’ado, le décor s’y prête :).

Ce contenu a été publié dans Livre, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à « The only way to get rid of a temptation is to yield to it »

  1. Cecile dit :

    Je suis touuuut à fait d’accord avec toi ! Je l’avais lu bien avant tout ce tapage et je n’ai vraiment pas compris pourquoi il avait eu autant de succès.
    Par contre, je me dois de défendre le traducteur… Ce n’est pas à lui de relever le niveau et pour les notes de bas de page, c’est une décision de l’éditeur, comme d’hab XD

  2. Tanja dit :

    Tiens j’ai lu ce matin que ça allait sortir en poche en janvier. Mais bon tant niveau livre que film ça ne me tente pas :/

  3. Undo dit :

    Tiens, amusant, l’autre jour justement une dame m’a demandé de répondre à un sondage, dont un passage a retenu mon attention:

    « Lisez vous des livres fantastiques? » J’approuve.

    « Ah donc vous lisez des livres de vampires? » J’approuve encore, pensant à Anne Rice et ses vampires que j’aime tant.

    « Moi aussi j’adore Twilight! » Qu’elle ajoute, des étoiles dans les yeux… Argl! >.< »

    Bon, je crois que je suis décidément trop vieille, mais si vous voulez du vampire, je ne peux que vous conseiller Dracula et Entretien avec un vampire (et les suites à la lecture) ^_^

  4. Mr Malinois dit :

    On aurait put te les prêter !

  5. Mopi dit :

    ben j’ai de la chance qu’il ne me tente pas ! Mais je suis en train de perdre mon âme d’ado aussi je crois, j’arrive même pas à lire Harry Potter 6 …

  6. sironimo dit :

    @Cecile – J’étais sure que tu défendrai le traducteur ^^;! Ouais, je me doute que c’est l’éditeur qui a décidé de certaines choses, mais je ne trouve pas ça très judicieux…

    @Tanja – Ah bin ce n’est pas trop tôt! Ouep, je peux comprendre ça :p

    @Undo – Huhu bien drole.
    Moi je ne lis Twilight que comme un Shojo manga finalement, pas pour les vampires (je ne suis pas fan de vampire à la base de toute façon)…

    @Mr Malinois – Bha j’ai peur d’abimer les livres des autres…

    @Mopi – Ca se comprend…HP c’est pas palpitant je trouve :p

  7. LN dit :

    Le traducteur FR a simplement défiguré le roman. Lis-le en anglais, ça n’a rien à voir.
    Le style de Stephenie Meyer est mille fois plus fluide et harmonieux. En plus, dans certaines phrases, le traducteur a carrément ajouté des éléments inexistants dans la version originale. Non vraiment, c’est un massacre. J’ai été choquée en lisant quelques pages de la version française, de voir à quel point ça ne laissait pas du tout la même impression.

    Ça va avoir l’air d’une réflexion de midinette, mais ce livre n’aurait jamais dû être traduit par un homme. Twilight, c’est 100% un truc de fille. Il est passé complètement à côté.

  8. sironimo dit :

    @LN – Je pense moi aussi que la traduction n’aide pas, mais je me vois mal lire le tout en anglais ^^;.
    Certes, le livre comme les films devraient être traiter par les femmes pour garder cet esprit de littérature féminine. De toute façon ça m’amuse à lire et je passe un bon moment avec les livres, mais je ne peux pas dire que je sois fan en général donc voila.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *