Film : Rien à déclarer (ou, comment Black Swan s’est transformé en un (très) vilain petit canard)

On était donc parti pour voir Black Swan mais comme c’est les vacances, tous les jeunots sont de sortis et le cinéma était archi-comble. Plus de place dans les séances. En général, se déplacer pour rien et repartir bredouille ce n’est pas agréable, alors on s’est rattrapé sur ce qu’il restait… C’est à dire Rien à déclarer (le nouveau Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon).
D’ailleurs, je me rends compte maintenant que j’ai vu Bienvenue chez les Ch’tis en décembre dernier quand il est passé à la télé et que j’ai complétement oublié d’en parler ici… Surement un « acte manqué » cet oubli, comme c’est étrange ^^;

rien_a_declarer

Rémy insistait déjà alors que j’entrais la tête basse : « Mais si!! J’ai lu la BD, c’est mieux que Bienvenue chez les Ch’tis!! Et puis ça parle de ton pays, la Belgique (j’ai des origines Belge du coté de mon père). Ils vont peut-être parler de Spéculoos. Et puis il y-a Benoit Poelvoord! »

Bon, effectivement ça parle de Spéculoos à un moment, il y-a Benoit Poelvoord, mais à part ça c’est presque un copier-coller des Ch’tis… Dany Boon fait toujours le même genre de rôle, un loser pathétique lâche mais tellement attendrissant qui est amoureux d’une fille (elle jouait super mal d’ailleurs). Le film comporte quelques bonnes idées, la fin des douaniers avec l’ouverture de l’Europe, la guéguerre Franco-Belge, ou ici plutôt Belgo-Française. Benoit Poelvoord en horrible raciste indécrottable et exécrable, est bien drôle (bien que beaucoup trop caricatural sur certains points, mais on est plus à ça près). Et puis c’est plutôt intéressant de parler du racisme en prenant le parti pris d’un racisme proche de nous et un peu surréaliste des Belges contre les Français pour nous montrer l’absurdité de la chose, à nous de le transposer aux autres peuples. Mais à part ça, au-secours!! Les gags lourds et pas drôles, les situations improbables et « rocambolesques » comme on dit, le pire étant les gens morts de rire dans la salle…
C’est une comédie Française, lourde et qui fait peut-être rire certaines personnes, ou les enfants, mais pas moi.

Je suis sortie de la salle en ayant honte et j’avais l’impression que tout le monde me regardait… huhu ^^;!

Ce contenu a été publié dans Films, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Film : Rien à déclarer (ou, comment Black Swan s’est transformé en un (très) vilain petit canard)

  1. cho dit :

    bouh la honte :p
    je suis pas sure qu’il y ait des fans de ce genre de cinéma sur ton blog, mais si jamais tu as pu en dissuader certains, alors tu n’auras pas vu ce film pour rien ^^

  2. Ze Cherry dit :

    j’avoue j’ai même pas vu « Bienvenue chez les Ch’tis » et pourtant je suis originaire du Nord. C’est pas du tout mon style d’humour, alors cuilà, même pas en rêve ou en dvd non plus. Encore moins au cinéma pour le coup ^^

  3. mistigri dit :

    Mouhahaha ! Comment ça, tu n’as pas retrouvé tes origines belges bolleke ? rotferdum ! rotmilliard did’ju ! Faut pas que j’aille voir ce zote film alorrrs ! Nom d’un speculoos !

  4. sironimo dit :

    @cho – Héhé!
    Ouais je ne pense pas qu’il y ai des fans qui passent par ici en effet.

    @Ze Cherry – C’est pas formidable c’est clair.

    @mistigri – C’était juste Rémy qui était mort de rire avec ça…au moins il a rit de quelque-chose pendant ce film ^^!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *