L’ouroboros : le serpent qui se mord la queue

Dernièrement on commence à tourner en rond, nous les humains… Un peu sur tous les domaines d’ailleurs !

serpent_queue

  • La mode : Après le retour des années 80 en force, la mode entame tranquillement sa transition sur les années 90. Wow original (peut-être pour les petits jeunes de 20 ans mais quand on a déjà vécu ça, et ce n’était pas forcément le meilleur de ce qu’il s’est fait en matière de fringues hein, on commence à se poser des questions !)…
  • High-tech : En ce qui concerne les innovations techniques : on a des consoles plus puissantes, des écrans de télé toujours plus plats et plus grands, des smartphones avec toujours moins de batteries mais toujours plus de surface d’écran… Bon, ok, les casque de réalité virtuelle, c’est du nouveau (quoique… Virtual Boy vous connaissez ? Ca date de 1995 hein)…
  • Film : Mais le pire pour moi je trouve, c’est au niveau du cinéma et des films. C’est une catastrophe ! A-t-on fait le tour de ce qu’il se fait ? Prennent-ils exemple sur les jeux vidéo et les 300 suites de chaque jeu à succès ? Plus aucune imagination dans le cinéma… Plus aucun risque de pris, plus d’initiative. On le sait c’est du divertissement et c’est surtout du pognon et il faut que ce soit rentable, mais bon… Des suites, des remake, des reboot, des adaptations de séries en film, parfois une adaptation d’un bouquin pour ado à succès (suite aux succès de Twilight, Harry Potter et Hunger Games). Voila, rien de plus. L’exemple parfait : j’adore Disney, Pixar, Marvel et Star Wars, mais depuis que tout ça fait partie de la même boite, tout est tracé d’avance : 1, voire 2 films par an pour chaque catégorie, avec un teaser, puis un trailer, puis d’autres bande-annonces, toujours bien placés, avant un autre film ou pendant un gros événement. Tout est formaté, bien huilé, millimétré. Ok, leur com et leur plan marketing est très bien rodé et ça fonctionne ! Ok j’attends certains films avec impatience, mais ça ne vous fait pas flipper de savoir exactement ce que vous aller avoir comme sorties au ciné jusqu’à fin 2017, voire plus tard jusqu’en 2018 ? Où est la surprise, la spontanéité, le bouche à oreille, le succès inattendu, la prise de risque de la part du réalisateur, l’émerveillement et les choses simples n’existent plus !

disney-film-calendrierBon, ok, je noircie un peu le tableau, certes… Mais nous en sommes au stade ou le serpent se mord grave la queue… Ca serait bien que cette morsure provoque une bouffée d’adrénaline et que ça nous réveille un peu ! Il serait temps !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « L’ouroboros : le serpent qui se mord la queue »

  1. Pour le cinéma, la prise de risques c’est surtout du côté production qu’il faut regarder.
    Le réa lui, il kifferait innover, mais si la production ne le soutient pas, il ne prendra aucun risque, vu qu’il devra suivre les « conseils » des producteurs.

    Mais dans les faits, y a un tas de films qui prennent des risques, tu ne vas juste pas voir les bons. :p
    Toutes les productions que tu cites, c’est une infime partie du cinéma, il y a tellement de films qui sortent chaque années, c’est difficile de les voir quand ce ne sont que les gros trucs comme ça qui sont mis en avant.

    Tu devrais regarder du côté de Sundance chaque année. Voir la sélection qui sera diffusée en France etc. Il y a en général de véritable petits bijoux.

    Et puis, si tu regardes l’évolution du cinéma, y a toujours des périodes en fait. Et les adaptations, bah, beaucoup de films d’époques sont des adaptations. :3

  2. @kalveros – Je sais bien que ce n’est pas de la faute des réalisateurs… Et que ce n’est pas TOUT le cinéma…mais bon c’était juste que je voulais un peu râler sur une tendance actuelle de la « non prise de risque » et du réchauffé, ainsi que du « tout tracé » qui refroidi un peu, même si je suis la première ravie d’avoir 1 Star Wars par an tu vois. ;)

    Après je vais aussi voir d’autres films au cinéma et tu le sais :p..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *