Drama : ISWAK (et ses dérivés)

A l’époque en 2006, j’étais encore plus niaise (huhu) et donc j’avais regardé ce drama Taïwanais : It Started With a Kiss (ISWAK).

J’étais assez fan de l’histoire et des personnages malgré les 30 épisodes de 1h15 (ouch) et le son pourri et saturé propre au dramas Taïwanais.
Bref. Quand la série s’est terminée, j’ai appris qu’une suite était prévue mais pour longtemps après. Je me suis alors dis que l’attente aller être dure.
Finalement, avec le temps j’ai presque complétement oublié ce drama.

Récemment j’ai découvert qu’une version Coréenne de la même histoire était disponible : Playfull Kiss. J’ai donc regardé la fin de cette version car je me souvenais que l’histoire était vraiment longue et un peu sans fin…

Ce n’est vraiment pas le meilleur drama du monde, mais c’est sympathique, surtout au niveau des acteurs. Sans conteste la version Taiwanaise est beaucoup plus intense au niveau des sentiments.
J’ai donc repensé à la saison 2 : They Kiss Again.
Elle est maintenant sortie en 2007, donc elle commence à dater. En plus, soyons honnête, les drama Taïwanais ne sont pas au top niveau qualité, surtout comparés aux productions Coréennes, voire Japonaises. Probablement les moyens qui ne sont pas les même. Et surtout ils sont beaucoup plus long et trainneeennntt en longueur!

Bref, en ce moment je jette un œil à cette saison 2, surtout par nostalgie car c’est plutôt rigolo de retrouver les même personnages longtemps après. En plus, il y a quelques trucs pas trop mal, notamment des Sides Stories plutôt inintéressantes (je parle toujours des histoires secondaires quand je parle de drama, mais je trouve ça tellement bien quand il y en a des bien traitées, ça apporte tellement un plus à une histoire). Mais au final elles ne sont pas si nombreuses…
Il y a donc notamment une histoire avec Jiro Wang, acteur Taiwanais que j’apprécie bien depuis un moment, même s’il doit etre celui qui surjoue le plus (dans tous les dramas qu’il fait d’ailleurs), à tel point que ca en devient vite insupportable, mais moi ça me fait rire ^^;

De nouveaux personnages font également leur apparition, comme Christine, jouée par Larisa Bakurova une Ukrainienne très jolie qui parle mandarin (son blog : http://www.wretch.cc/blog/reishacem).
Elle joue une étrangère qui veux absolument parler Mandarin et découvrir toutes les traditions de Taiwan. Ce genre de personnage est tellement rare, et son rôle interressant, qu’on ne peut que l’apprécier instantanément.


Elle est clairement un de mes « coups de cœur » comme on dit ! :)

Cette saison 2 débute sur la  lune de miel de Jiang Zhi Shu et Yuan Xiang Qin et on a même droit à une scène assez hot que je n’aurais pas cru possible dans un drama asiatique. Il faut croire que le fait qu’il s’agisse d’un couple marié leur permet de se lâcher un peu plus. Bref.

Il faut savoir qu’à la base, tous ces dramas sont des adaptation du shoujo manga « Itazura na Kiss » (que je n’ai pas lu et que je ne lirai pas :p)! Bien sûr, il semblerai qu’ il y ai aussi un drama japonais du même nom…(Ca me dit quelque chose ce schéma, ça me rappelle HYD par exemple :p)

Mais bon, au final ça tourne assez en rond, c’est trop long, toujours la même chose et un peu trop dur à regarder. ISWAK faisait tout de même 30 épisodes (c’est colossale et même beaucoup trop), They Kiss Again en fait 20, ce qui est déjà beaucoup, connaissant les longueurs qu’il y a dans les drama Taiwanais…J’ai même arrêté avant la fin!
La version Coréenne, Playfull Kiss, quant à elle, ne fait que 16 épisode mais reprend une bonne moitié de la saison 2 de ISWAK dans la conclusion de ses 2 derniers épisodes. Il existe aussi des épisodes spéciaux qui n’ont été diffusés que sur internet et qui sont complétement niais…

Je crois que j’ai fais le tour!

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Drama : ISWAK (et ses dérivés) »

  1. Je n’ai pas vu it started with a kiss, je l’ai gardé sous le coude, mais la liste des épisodes et la durée font que je n’ai pas encore trouvé le courage et le temps pour ca. Par contre j’ai regardé Playfull kiss (il me semble qu’il y a un film/sp ou une suite aussi je ne sais plus, je ne l’ai pas encore vu) mais c’est effectivement loin d’être le meilleur drama que j’ai vu. Enfin dernièrement j’ai vu pas mal de drama moyen comme big par exemple, malgré l’acteur masculin principal qui est excellent, ca traine en longueur, et l’espoir que la fin se termine pas trop mal est vraiment anéantit avec l’épisode final. C’est domage car le drama avait vraiment un bon potentiel, mais j’ai rarement vu une fin aussi baclée et mal faite ^^ » mais y a Rich man poor woman qui a l’air sympa avec Oguri shun (Même si la perso principale parle beaucoup trop….) Mais c’est en cours de traduction donc un épisode par semaine c’est peu, je conseille si ca te tente, d’attendre que plus d’épisodes soient dispo.

  2. @Aurore – ISWAK était sans doute bien à l’époque mais je crois qu’aujourd’hui je n’aurais JAMAIS le courage de le regarder, d’ailleurs c’est un peu le cas avec la saison 2 que j’ai abandonné…
    J’ai entendu parlé de BIg mais ça ne m’inspire pas trop et si en plus la fin fait hurler, ce n’est pas la peine.
    J’ai entendu dire aussi qu’un nouveau drama de GTO (au japon) était en cours et que c’était mieux que le 1er!
    Merci pour tes conseils, je regarde Rooftop Prince (Coréen) en ce moment, pour l’instant c’est plutôt sympa :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *