Comment je suis tombée dans l’enfer du BL (ironie)

Bon, et puis avec tous ces dramas (dont je parle plus bas), complétement par hasard (et c’est vrai), à force… de fil en aiguille, je suis tombée sur… Enfin, je vais vous expliquer. ^^ Non, non ne partez pas ^^; !

En gros, alors que je cherchais des renseignements sur Yoon Seung-ah, l’actrice qui joue notamment dans Panda and Hedgehog, je découvre qu’elle a joué dans un film Coréen récent qui s’appelle Method… Et dont voici l’affiche. Affiche qui apparait donc dans ma recherche…

Forcément très intriguée, je vais voir de quoi il s’agit et je fini par regarder ce film qui est du boy’s love forcément… Mais c’est aussi un bon film pas trop mal foutu et assez prenant, bien qu’un peu pathos ! Il traite de différents sujets et il est assez intéressant à regarder.

Et voila, je suis fichue, je suis tombée dans le Boy’s Love sans possibilité de retour, olalla que c’est difficile pour moi !!! Parce que genre avant c’était pas mon genre ^^;

Depuis que je suis tombée sur ce film « par hasard » donc, toutes mes recherches m’orientent sur du Yaoi, et le pire c’est que même Netflix en propose dans son catalogue d’anime !! Je suis très surprise… Il n’y a même pas de Shoujo dans leurs nombreux animes, mais ils proposent du Yaoi o__O;; pour les petits curieux vous pouvez donc regarder :

  • Junjo Romantica (2 saisons de 12 épisodes chacune).

On suit 3 couples gays… Mais en réalité on en suit surtout un en particulier. C’est pas ouf (c’est un anime de 2008) mais certains épisodes sont un peu mieux que d’autres… Par contre tous les persos se ressemblent !! Et aucun n’est original… et à part 3 variations de cheveux j’ai grave du mal à les différencier… ^^;
Pas impérissable…

  • Sekaiichi Hatsukoi (2 saisons de 12 épisodes chacune, anime de 2011)

C’est à l’origine un manga à succès du même auteur que Junjou Romantica, du coup c’est quasi pareil !
On y suit 4 couples de garçons, qui ont tous un points communs, ils se côtoient dans leur travail plus ou moins lié à :  la maison d’édition éditions Marukawa.
Un est éditeur dans l’équipe Emerald, l’autre manager, l’autre mangaka, un autre vendeur en librairie et j’en passe…etc etc.
Même si les histoires sont un peu plus creusées, surtout dans les premiers épisodes, et l’animation peut-être un peu meilleure, c’est un peu du même niveau qu’au-dessus. Les personnages se ressemblent tous encore une fois !!!

Bref c’est vraiment pas fameux…

Bref voila pour ce qui est du tout début de ma période « Boy’s Love »…la suite bientôt :)
(et il y en a un bon paquet qui arrive !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *