Mon week-end à Japan Expo 2017

J’avais prévu d’intégré le passage Japan Expo dans mon compte rendu mensuel (de Juillet donc). mais c’est un peu long, donc finalement ça méritait un article à part… Le voici !
Le week-end du 8 et 9 Juillet, je suis donc allée à Japan Expo et du coup j’ai eu un peu plus de temps que les autres années pour profiter du salon. Petit tour des stands et découvertes, notamment des stands « tradition » qui me plaisent bien…

Mirice Origamix : propose des « Origami » un peu spéciaux (pas forcément en papier, souvent de l’impression 3D, en plastique donc,  mais très beau). Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le cycle de la vie

On dit souvent que la vie est un cycle, un éternel recommencement. Les saisons qui reviennent tous les ans, les modes aussi et bien d’autres choses. Et c’est vrai.
Mes envies et mes addictions tournent elles aussi en rond. Parfois c’est la lecture, et je ne fait que ça. Parfois ce sont les jeux vidéo et je joue des heures durant, ne faisant rien d’autre. Parfois également c’est le ciné et les films. Quelques fois encore, les séries ou les dramas (différent l’un de l’autre, attention :p).
Depuis le début de l’année 2012, j’ai été pas mal  à fond dans les drama j’avoue. 7 ou 8 dramas en entier vus en 4 mois c’est déjà pas mal. Voila un petit topo sur les derniers drama qui ont attirés mon attention dernièrement :

Gong
Flower Boys, Ramyun Shop
You’re Beautiful (top du top)
Heartstrings
Ikemen desu ne
Personal taste
It’s started with a Kiss / They Kiss again / Playful kiss etc…

Puis j’ai fait une pause… Où je n’ai fais que jouer à Mass Effect 3 Online en multijoueur.

Ensuite j’ai repris un peu les drama avec Rooftop Prince (en ce moment).
Et les séries avec Game of Thrones saison 2 ainsi que la saison 2 du Visiteur du futur! 2 très bonnes séries dans leur genre.

Maintenant je me tourne plus vers les films, cinéma…Blu-Ray. Il y en a beaucoup à voir ou revoir!

J’ai aussi eu une journée lecture de manga. Je ne lis quasiment plus de manga mais parfois ça me reprend et je dévore plein de tomes….Des Shoujo bien nuls, mes préférés! Pour me dire après coup que c’est naze, que les histoires ne sont pas bien, les personnages creux, et que j’ai vraiment perdu mon temps ^^;

Mais ça délasse de temps en temps et ça rend un peu nostalgique.

L’été et une de ces périodes plus calmes de l’année où je passe mon temps à regarder des choses, à lire , à buller ou autre, même si je ne suis pas en vacances. C’est quelque-chose que j’aime faire, le creux de la vague…c’est important et j’en profite!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Livre : Tokyo Home

Mon papa m’a offert cette BD (un peu manga) pour Noël, qui raconte l’histoire de Julie Wallon, 17 ans, qui débarque au Japon sur un coup de tête.

tokyo-home

Une histoire fraiche et mignonne qui parle de la découverte de ce pays radicalement différent. Forcément, ça appelle des souvenirs et ça fait écho à tout un tas de situations déjà vécues (pour quiconque étant déjà allé au Japon, ça c’est sûr).

Là où ça pèche un peu, c’est au niveau de l’histoire. Plus on en découvre, plus on se demande à quel point c’est auto-biographique ou non et les aventures rocambolesques de notre héroïne font très vite douter de la véracité de l’ensemble. En fait, il faut vraiment voir ça comme une fiction, car le co-scénariste est un garçon et a voulu faire une sorte de shôjo (manga pour fille) pour sa petite fille.
J’avoue que cela m’a un peu déstabilisé car, vu le début de l’histoire, je pensais que c’était plus un récit de voyage qu’autre chose. Les petits encarts explicatifs sur le Japon tout au long des différents chapitres est un drôle de parti pris également, car on ne sait plus trop si le livre s’adresse aux amateurs de manga (et dans ce cas, il peuvent se passer de ce genre d’explication) ou au contraire à tout le monde (et dans ce cas ce sont toutes les références manga, dans le dessin, les expressions et la trame globale qui sont un peu étranges).
Les phrases écrites (dans les bulles) en japonais tout au long du livre m’ont elles aussi un peu dérangé. Certes c’est pour bien nous faire comprendre la détresse du personnage, le fait qu’elle soit complétement perdue, « lost in translation », mais bon, je trouve qu’il y-en a beaucoup et que pour ceux qui ne lisent pas le Japonais, ça fait un peu remplissage de case et ça n’aide pas trop.
Enfin, malgré tout c’est une histoire sympathique. Le dessin est vraiment mignon et appréciable aussi et j’étais contente de le lire car il m’avait intrigué en librairie.

Et puis, un papa qui va exprès au bureau de tabac de sa campagne perdue pour commander ce livre parce qu’il sait que ça fera plaisir à sa fille, qu’il le lit avant de me l’offrir et qui m’apprends que le marchand de tabac (étonné par cette démarche) l’a aussi lu avant de le vendre, ça n’a pas de prix ^____^!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Art part 05 : Tama

Tama est une artiste Japonaise dont les personnages sont des poupées très très candides et lolita mais qui sont, souvent, plongées dans des situations sordides et glauques.
Elle crée des univers très fournis, avec beaucoup de détails et de couleurs, univers qui rappèlent les contes de notre enfance mais aussi les peurs les plus primaires qu’on peut avoir à cet age là.

rapunzel trade_off liquid_2

private_asylum dark_and_dark gallows_1

J’aime bien cet aspect très enchanteur, coloré comme un bonbon, qui rappel instantanément la maison en pain-d’épice d’Hansel et Gretel qui, bien évidement, cache sa vraie nature, beaucoup moins joyeuse.
Mais j’avoue que j’ai une préférence pour ses ouvres plus poétiques que vraiment glauques donc mes choix sont très arbitraires…

rosary amrita dear_tumor

animalism evanescence illuminated_remains

Voir certaines qui sont juste mignonnes, un peu moins surchargées et plus lumineuses…

icy_border ichijo_syunmu

Bref, c’est une artiste pas mal connue maintenant, et même si son style graphique est assez spécial, qu’il donne presque mal à la tête, il a quelque chose de très plaisant.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Hana Yori Dango…Sous toutes ses formes

Pour moi, tout à commencé en 2001 quand j’ai découvert l’anime d’Hana Yori Dango.
Le dessin était moche, les couleurs inexistantes à part le marron, le beige et le vert, l’animation basique et le character design assez spécial (voir laid), mais en 2 épisodes je suis devenue complétement accro à cette histoire. Il faut dire que c’était mon premier shôjo et donc ma première histoire sentimentale à rebond où on a qu’une envie quand on a fini de voir un épisode : voir la suite!

hana_yori_dango_anime

J’ai dévoré les 51 épisodes (oui, ça fait un paquet), forcé mes amis à les regarder aussi (certaines de mes copines sont devenues ultra fans), mais, hélas, la fin laisse complétement à désirer et ça m’a vraiment déçue. Si la fin de l’anime a été vraiment bâclée, c’est parce qu’en fait, le manga à l’origine de l’histoire n’était pas encore achevé, mais ça je l’ai découvert plus tard.

A cette même période, je suis tombée sur des images de Meteor Garden sur internet, le drama Taiwanais issu de la même histoire qui venait de sortir. Je n’avais qu’une envie: mettre la main dessus. Mais à cette époque, les séries télé asiatiques n’avaient pas encore envahies internet et je n’avais encore jamais vu de drama de ma vie… (le premier ayant été le drama de GTO quelques années plus tard).
Il parait que je suis pugnace (^0^;) et j’ai donc réussi, grâce à des stratagèmes et une patience de fou, à mettre la main sur ce drama (30 épisodes de 45 minutes), sur un chanel IRC très privé (oui, à l’époque tout n’était pas aussi simple que maintenant :p)! Ils m’a fallu des semaines entières pour arriver à rassembler les précieux épisodes et à enfin pouvoir les visionner.

meteor_garden02

C’était trop bien de voir tous les persos prendre vie, et c’est comme ça que j’ai aussi découvert plein d’acteurs connus de Taiwan! La classe ;). Le drama en lui même est plutôt bien, malgré certaines scène beaucoup trop longues et sans intérêt et une héroïne (jouée par Barbie Xu) à qui il manque du caractère et qui est un peu trop niaise et tête à claque (plus que l’original qui en tient déjà une sacrée couche ^^;). Le F4 est vraiment réussi et il s’agit d’ailleurs d’un groupe de chanteurs du même nom qui a eu son petit moment de gloire en Asie.

Ensuite, j’ai enfin lu le manga (il faut bien comprendre d’où tout ça est parti). J’ai découvert à ce moment là d’où venaient les dessins et le character design moche de l’anime (le manga est pire). Un shôjo en 37 tomes de Yōko Kamio.

hana_yori_dango_manga

La base de tout et un succès considérable au Japon!
C’est tout naturellement qu’en 2005, les japonais en ont enfin fait leur propre drama : Hana Yori Dango le drama.

hana_yorid_dango_drama01

Matsumoto Jun (Arashi) en Domyoji, on ne pouvais pas rêver mieux^__^! Inoue Mao en Tsukushi ça reste aussi une très bonne chose, par contre je suis moins unanime sur le reste des F4. Pour ce qui est d’Oguri Shun en Rui, je n’étais pas conquise dès le début et il m’a fallu un long moment avant de l’apprécier et pour les deux autres : Shota Matsuda en Sojirô, je suis plutôt pour, mais je n’aime pas du tout Tsuyoshi Abe. De toute façon, Mimasaka Akira est le personnage que je porte le moins dans mon cœur dans toutes les versions, donc je m’en fout un peu ^^;.
Pour ce qui est de ce drama en lui même, l’histoire est résumée en 9 épisodes (pour la première saison) et on sens bien que tout est concentré et accéléré. Du coup les réactions des personnages ne sont pas très crédible, le changement de personnalité de Domyoji trop brutal et plein de choses ne sont pas creusée. Certains personnages on été littéralement supprimés, bref, c’est sympa mais ça manque de subtilités.
Le succès à été énorme (et à même fait grimper la popularité d‘Arashi en flèche). Une saison 2 a été tournée (Hana Yori Dango Returns), puis un film (Hana Yori Dango Final) sorti en 2008 et que j’ai eu la chance de voir au Japon à Noêl dernier à la télé ^0^.
Cette version met beaucoup en avant la Ebisu Garden Place (comme j’en parlais ici), une place chic de Tokyo qui est devenu un lieu culte. Ca me fait bien rire car moi c’est là bas que j’allais souvent faire mes mails ou autre car il y avait du wifi gratuit (^0^)!

Comme je ne me lasse jamais, j’ai aussi joué au jeu DS.

hana_yorid_dango_ds

Un jeu de drague où on peut essayer de séduire son F4 préféré (^__~). C’est fun mais beaucoup trop long et répétitif (et en japonais uniquement, donc il faut quand même avoir des base pour y jouer)! J’en parlais ici. Je l’ai presque terminé :/!

Tout récemment, je me suis dit « allez hop, pourquoi pas » et j’ai finalement attaqué le drama Coréen dont on m’avait beaucoup parlé : Boys Before Flowers (ou Boys Over Flowers, ça dépend).

boys-before-flowers

Et bien, encore une fois je suis fan. L’histoire est un peu modernisé, y-a un petit coup de peps et j’aime beaucoup  ^__^! Le F4 est plutôt cool et bien réussi, l’héroïne et marrante, le ton Coréen un peu décalé et humoristique est assez sympa. Le début de l’histoire a été un peu changé et quelques détails dans le drama aussi mais je trouve que ça rend mieux comme ça et je pense même que ça efface un peu les défauts de l’histoire originale (si, si). En fait, plus on est pris dans l’histoire (25 épisodes) plus on s’accroche aux personnages et à l’histoire. J’ai vraiment apprécié cette série ^_^!
Pour parler un peu des acteurs : Koo Hye Sun dans le rôle de l’héroïne Geum Jan Di (Tsukishi) est une bonne surprise, Lee Min Ho dans le rôle de Goo Joon Pyo (Domyoji) est vraiment parfait, pour ce qui est de Kim Hyun Joong : Yoon Ji Hoo (Hanazawa Rui), autant au début je le trouvais assez ridicule (mais ça colle tout à fait au personnage romantique/chiant de Rui en fait ^^;), autant à partir du milieu de la série, quand il change de coupe de cheveux surtout, je l’ai trouvé nettement plus cool et intéressant et au final j’ai fini par vraiment l’apprécier! Je n’ai rien à dire sur Kim Joon le F4 Song Woo Bin (Akira) dont tout le monde se fout (le pauvre perso mal aimé ^^) par contre, j’ai complétement craqué pour Kim Bum qui interprète So Yi Jung (Sojirô), j’ai beaucoup aimé son personnage dans l’histoire et sa side-story est mieux traité que certaine fois, c’était trop mignon (et lui il est plutôt pas moche non plus ^^;), du coup je regarde d’autres drama dans lesquels il a joué, au-secours -__-;.
Bref, cette version Coréenne est une très bonne surprise.

En ce qui concerne l’histoire d’Hana Yori Dango, je pense qu’on peut dire que je maîtrise pas mal le sujet ^__^!
Ah, mais on me souffle à l’oreille qu’une version chinoise est également sortie en drama (mais qui ne m’inspire pas) : Meteor Shower. Vais-je me sentir obligée de le regarder aussi?

Rendez-vous sur Hellocoton !