In Bruges! (1ère partie)

Bruges est une bien jolie ville, un peu -trop- calme et remplie de touristes -plutôt âgés-, mais bien agréable malgré tout.
Notre hôtel donnait directement sur les canaux (Bruges est aussi appelée la Venise du Nord, comme je le disais un peu plus bas) et on pouvait y voir canards et bateaux de touristes qui passaient juste sous notre nez. Plutôt sympa et « so typique »!

Il s’agit du bâtiment tout au fond, notre chambre était la fenêtre en bas à gauche!

La fenêtre qui donne sur l’eau…

Le premier jour, le temps était vraiment pas top : ciel gris et un peu de pluie, mais vu le début d’été pourri qu’on a, c’est normal je dirais!
Dans cette ville, tout se fait à pied. C’est vraiment agréable de pouvoir se promener tranquillement d’un point à un autre en faisant des découvertes sur le chemin.

Il existe un carte spéciale, Love Brugge City Card, qui coute 35€ et qui permet d’avoir accès à tous les musées municipaux de la ville ainsi qu’à une balade en bateau et plein d’autres avantages, gratuitement pendant 48h. Une bonne affaire donc!
On a donc commencé notre visite par monter en haut du Beffroi! Prendre de la hauteur, c’est toujours un bon début :p

Le Beffroi de Bruges ne fait pas moins de 366 marches (autant dire que c’est physique, étroit et ça tourne en colimaçon, bien entendu).

Il comporte également 47 cloches et le carillon sonne au moins tous les quart d’heure. On l’entendait sans cesse de notre chambre.

On a flâné dans les rues et les ruelles où on a vu pas mal de petits coins sympas. Un moulin à vent.

On a également visité le Béguinage et les fameuses petites maisons blanches des Béguines (dont une, à l’ancienne, que l’on peut visiter, les autres sont habitées, plus par des religieuses, mais par d’autres personnes maintenant).

Et on s’est assis dans plein de parcs. Il faut dire que cette ville a déjà des allures de campagne, mais les nombreux parcs ne font qu’accentuer cet effet.


Ce qui est chouette c’est l’ambiance un peu « village de Noël » qui en découle, ça doit être pas mal d’y aller également pendant les fêtes de fin d’année.

On a donc, par exemple, la Basilique de Saint Sang, très colorée avec ses peintures et ses vitraux, que j’ai plutôt bien aimé!

Puis, les boutiques de jouets à l’ancienne et de décorations de Noël (je ne sais pas s’ils vendent beaucoup de choses en plein été mais il doivent être tout à fait de saison en hiver). Ces boutiques sont très mignonnes et avec une ambiance particulière ceci dit!

Les boites à musique, les jouets animés, les bougies etc etc. Ca reste à voir!

Par contre niveau bouffe, la Belgique ne restera pas (du tout) dans mon top des destinations préférées (à part pour les sucreries et la bière, mais j’y reviendrai). Les moules-frites de la brasserie du coin était bien chères (genre 20 euros) et vraiment pas très bonnes (surtout quand on connait les bonnes moules frite au vin blanc et petits oignions cuisinées par mon papa!).

La suite bientôt dans la deuxième partie du périple à Bruges…

Ce contenu a été publié dans Cadeau, Quotidien, Voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à In Bruges! (1ère partie)

  1. C’est une ville que je rêve de découvrir…

  2. C’est beau Brugges, y’as pas a dire. Je veux y retourner

  3. sironimo dit :

    @LadyMilonguera@Talons hauts & sac a dos – C’est un chouette endroit et je conseil d’y aller au moins une fois!

    @Mlle Toutouille – C’est pas trop loin de la France (enfin, du sud de la France si ^^), alors il faut y aller :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *