Vacances d’octobre

Revenons un peu en arrière, sur ce post que j’avais commencé à rédiger avant les événements du vendredi 13 novembre…Comme la vie doit continuer, je reprends mon blog…Même si ce n’est pas simple.

J’ai attendu la fin de l’année toute l’année, surtout parce qu’elle était bien pourrie cette année 2015. A l’automne, je me suis dit que les choses allaient commencer à s’apaiser, à aller mieux, et être un peu plus douces peut être. Quelques jours de vacances, pas pris en été, posés en octobre pour évacuer un peu ce trop plein de fatigue accumulée, avant  le rush et le stress traditionnel de fin d’année… Des congés qui s’annonçaient plutôt prometteurs et sympa, et même un mini-séjour à Londres avec ma maman, pour la sortir de se marasme qu’a été 2015, changer d’air et revivre ensemble et avec nostalgie une passion de jeunesse pour l’Angleterre pour elle, et passer du temps dans une ville que j’apprécie beaucoup pour moi.

voyage_londres_oct_2015 (4)Bien sûr, rien ne s’est passé comme prévu et le voyage à faillit être annulé. Finalement je suis partie seule et assez déçue… Mais c’est mieux que rien. Haut les cœurs, il faut voir le bon coté des choses, le voyage a bel et bien eut lieu…pour 1 plutôt que 2, le verre à moitié plein plutôt que vide…C’est, toujours mieux que rien.

voyage_londres_oct_2015 (8) voyage_londres_oct_2015 (10)

Je suis donc allée à Londres, et le voyage était réussi.
Certes il était solitaire, sans partage et donc complétement différent de ce qu’il aurait dû être, mais au final, j’en ai malgré tout profité comme il se doit, une fois la déception passée et acceptée, car…C’est mieux que rien (je me répète un peu, non ? :p).

voyage_londres_oct_2015 (5)
Un constat tout d’abord, c’est loin d’être la première fois que je voyage seule, mais c’est bien la première fois que je pars seule à Londres et j’ai l’avantage de commencer à connaitre la ville (4ème séjour en presque 6 ans de vie à Paris).
Je me suis donc promenée dans les quartiers que je connais, tout en me payant le luxe de flâner, de choisir mes trajets au grès du vent, et de continuer à découvrir des choses. Pouvoir aller à son rythme, se « perdre » dans les rue tout on connaissant sa destination et découvrir des endroits, des magasins ou des expos qu’on peut décider d’aller voir, ou pas, sur un coup de tête. Voyager seule c’est aussi avoir le choix, être son propre maître et se laisser porter par le hasard sans ruiner un programme ou froisser des envies. Voyager seule, ça permet aussi de ne pas avoir d’obligation, de manger quand on veut, de se lever à l’heure qu’on choisie, d’aller où on veut et de s’arrêter de temps en temps contempler un oiseau, une fleur ou un coin de rue.

voyage_londres_oct_2015 (7)Le pays de la brume.

voyage_londres_oct_2015 (2)voyage_londres_oct_2015 (3) voyage_londres_oct_2015 (9)

Bref je vais donc revenir en détail sur ce voyage à Londres en octobre 2015 sur ce blog dans différents articles, tout simplement.

voyage_londres_oct_2015 (13)A suivre…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *