Petites mésaventures du quotidien

Les problèmes, les soucis et autres mésaventures de tous les jours, on en a tous, et comme je préfère en rire qu’en pleurer, ou pire, m’énerver dessus (je suis quand même plus zen qu’avant, je suis fière de moi), autant en rire tous ensemble. En plus c’est toujours « rigolo » de lire tous les petits problèmes à surmonter des autres je trouve…on est peut-être un peu sadique au fond, ou alors ça nous renvoi à nos propres soucis tout simplement et, au final, on compati autant que ça nous rassure. Bref !

J’en ai pas mal sous le coude, accumulées depuis quelques temps (rien de grave), et je les avait disséminé dans mes articles « résumé du mois » avant de me dire que il y en avait assez pour faire un post dédié carrément ! :)
C’est parti ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’illustre, tu illustres, nous illustrons

Quand je parcours les blogs des autres filles, ou leurs billets d’humeur, notamment sur Hellocoton, je suis un peu jalouse… Oui, je me dis : « c’est si sobre, si joli, si lumineux et bien présenté ! ».
Ça me renvoi un peu à l’école d’ailleurs, quand les copies ou les dessins des autres étaient toujours jolis, bien présentés et propres, alors que moi je récoltais un « médiocre » ou « brouillon »… Même si je m’appliquais, même en faisant de mon mieux, même en y mettant tous mes efforts.
Leur belle écriture cursive et lise face à mon écriture hésitante, inégale et « garçon manqué », leurs belles marges tracées à la règle, aux traits fins et bien droits, et mes traits peu assurés, pas toujours droits et souvent trop épais.
Leur page aérienne, mes ratures, leur présentation douce et féminine, mes entêtes peu inspirées…

Bref, il en va de même pour les blogs, mais récemment j’ai aussi découvert que la plupart ne s’ennuient pas et utilisent des photos toutes prêtes et libres de droit, qui sont du plus bel effet et donnent l’impression, à moindre effort, d’un professionnalisme et d’une beauté à toute épreuve.
Alors forcément c’est plus facile ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pas rose, morose

Je suis complétement morose. J’ai plein plein d’articles à faire ici avec des photos, le printemps, des fleurs, de la verdure, des endroits visités, bref plein de choses que je n’arrive pas à me décider à faire, surtout car il faut choisir les photos, les resizer, renommer, envoyer, etc etc… Je lâche l’affaire…
Mais de toute façon le printemps nous a malheureusement lâché lui aussi.

Le soleil se fait rare en ce mois de mai, timide, souvent absent. Gris, pluie, Paris…Comme d’hab. J’en ai ras le bol, surtout que bientôt ça va être l’été et ses 30° sans prévenir.
J’ai ressorti ma veste grise, j’ai même remis un peu de chauffage le soir.

paris_mai_2016_transportPartout c’est la grève, les manifs, la crise, la pénurie d’essence, les gens nerveux… Les choses qui marchent mal, le boulot qui me rends triste.
Mon seul rayon de soleil personnel dans cette grisaille ? Un petit voyage/week-end prévu le 3 juin vers une contrée un peu plus ensoleillée… Sauf que… SAUF QUE C’EST LA GRÉVE DES P*TAINS DE CONTRÔLEURS AÉRIEN pile ce jour-là ! Mon petit voyage est compromis.

Le stress, toujours le stress, la morosité, la sale ambiance. Je n’ai aucune idée de comment les choses vont se passer, ni si elles vont s’arranger. Mon quotidien est vraiment bofbof et je n’ai aucun projet…A part ce mini voyage…Qui va probablement tomber à l’eau. C’est pas comme si je voyageais ou prenais des vacances toues les 5 minutes… >__<
Ca me déprime.

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai changé de vie

Cela fait maintenant 6 ans que je vis à Paris et ma vie à beaucoup changée.

Avant, jusqu’en 2008, je vivais à Toulouse, je faisait des études, des petits boulot, je rêvais beaucoup, je lisais des manga, je regardais des anime, j’écoutais de la J-music, et je découvrais toutes les semaines plein plein d’émission Japonaises. Je trainais beaucoup sur mon ordinateur de bureau, sur internet. Je jouais sur ma PlayStation, ma Dreamcast, ma DS, et ensuite sur ma PS2 et ma Gamecube. Je faisais les Zelda de fond en comble, j’avais les yeux plein d’étoiles devant Ookami, et je jouais à mes premiers MMORPG (Phantasy Star Online, La 4ème Prophétie (T4C), Ragnarök Online, Star Wars Galaxies etc…) et je découvrais, par le biais de mes amis qui bossaient sur ce projet, le lancement de cette chaine très spéciale qui faisait rêver et à laquelle j’aurais dû participer si j’avais habité sur Paris : Nolife.

appart_vide02

Je ne sortais pas beaucoup, je fuyais pas mal le monde réel et surtout le monde des adultes et du travail… Ca n’avais rien d’évident pour moi et surtout, je n’arrivais pas à trouvé de boulot. J’avais quelques amis à Toulouse, venus d’un peu partout dans le sud-ouest, tout comme moi, de bons amis que je voyais de temps en temps, et des amis sur Paris avec qui je conversais beaucoup sur Internet. J’étais vraiment proche d’eux, même à distance. Génération Internet.

ancien_appart

Parfois je me sentais un peu Hikikomori.

Je n’avais pas d’argent. Je passais quasi tout mon temps chez-moi, dans un appart qui manquait de lumière et plutôt mal isolé. Normal qu’à ce moment là mes loisirs étaient essentiellement des loisirs de « geek » qui impliquaient de rester chez-moi sans dépenser d’argent. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

2015 – Le bilan

2015 a été une année difficile, sur tous les plans.

Difficile sur la prise de consciences de pas mal de choses, difficile à cause du climat actuel… dans tous les sens du terme : le climat du monde et « l’ambiance générale » avec la montée du terrorisme dans la rue en bas de chez-moi, de chez-toi, de chez-nous et tout le reste bien sûr.
Difficile d’un point de vue plus personnel avec des soucis de famille, de santé, une déprime qui se résorbe difficilement même si j’en vois le bout, des déconvenues, des déceptions, des émotions qui submergent et dont on n’est pas forcément maitre, des changements négatifs au boulot, d’autres tout aussi moyennement stimulants en perspectives.

mappemonde

Je n’attends pas grand chose de 2016, je sais bien qu’elle ne sera surement pas radicalement différente, qu’elle ne va surement pas être une année formidable sortie de nulle part, mais je sais malgré tout que ça tend à aller vers du « mieux », vers du « moins pire » en tout cas dans ma tête et dans mon cœur, et ça, c’est très important. Je me rends compte que tout est souvent question de ressenti personnel…Un même événement peut être vécu différemment selon notre état d’esprit, positif ou négatif, c’est tout bête mais : ça change tout ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vacances d’octobre

Revenons un peu en arrière, sur ce post que j’avais commencé à rédiger avant les événements du vendredi 13 novembre…Comme la vie doit continuer, je reprends mon blog…Même si ce n’est pas simple.

J’ai attendu la fin de l’année toute l’année, surtout parce qu’elle était bien pourrie cette année 2015. A l’automne, je me suis dit que les choses allaient commencer à s’apaiser, à aller mieux, et être un peu plus douces peut être. Quelques jours de vacances, pas pris en été, posés en octobre pour évacuer un peu ce trop plein de fatigue accumulée, avant  le rush et le stress traditionnel de fin d’année… Des congés qui s’annonçaient plutôt prometteurs et sympa, et même un mini-séjour à Londres avec ma maman, pour la sortir de se marasme qu’a été 2015, changer d’air et revivre ensemble et avec nostalgie une passion de jeunesse pour l’Angleterre pour elle, et passer du temps dans une ville que j’apprécie beaucoup pour moi.

voyage_londres_oct_2015 (4)Bien sûr, rien ne s’est passé comme prévu et le voyage à faillit être annulé. Finalement je suis partie seule et assez déçue… Mais c’est mieux que rien. Haut les cœurs, il faut voir le bon coté des choses, le voyage a bel et bien eut lieu…pour 1 plutôt que 2, le verre à moitié plein plutôt que vide…C’est, toujours mieux que rien. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Paris en 2015

Paris est une de mes villes d’adoption. Il y a eu Toulouse, puis Tokyo également. Je viens de la campagne, de la foret, je suis une enfant de la nature, sauvage, libre et vivre en ville, entourée de béton, ce n’est pas naturel pour moi.
Paris, je ne vais pas mentir et en faire l’apologie maintenant, je ne l’aime pas particulièrement, sur certains points en tout cas. Par contre j’aime sa culture, ses opportunités, ses musées, ses spectacles, ses cafés, ses cinémas, ses restos, ses concerts, ses bars -pas tous, certains sont scandaleusement hors de prix-, j’aime les amis qu’on retrouve, les sorties, certains quartiers, certaines rues, et quelques habitudes que j’ai trouvé ici depuis 5 ans maintenant.

paris_nov_2015_photo_by_sironimoC’est justement tout ça qui a été attaqué vendredi dernier. Les quartiers, les endroits, les bars, la musique et les gens que j’aime. Tout simplement. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Feelings

Je parle rarement de mes sentiments ici, surement par pudeur… Mais finalement je sais aussi que c’est ce qui intéresse les gens, même s’ils ne l’avouent pas toujours : les émotions, les réactions, les sentiments des autres. La nature humaine nous intéresse, elle nous rapporte à notre propre vécu, nous rassure, nous parle, nous guide même parfois.

C’est un peu comme quand on regarde une télé réalité, Confessions Intimes ou Tellement Vrai, ça nous rassure de voir que certains sont pires que nous, que leur vie n’a rien d’enviables et surtout qu’ils sont probablement plus malheureux et misérables.

Hier, à la télé est passé HUMAN de Yann-Arthus Bertrand qui nous renvoi à tout ça, mais j’avais déjà commencé ce post depuis longtemps. Ce documentaire remet les choses en perspective.

nov_2012_mont_saint_michel_coucher_soleil

Je ne suis pas foncièrement malheureuse, je ne me plains pas -vraiment-, je parle juste ici de quelques souffrances.

il y a quelque temps je citais ici le film HER, pensant avoir déjà vécu toutes les émotions de la vie et ne plus ressentir qu’une pâle imitation de celles-ci maintenant… Bien sûr je parlais des choses positives. Mais il s’est finalement produit quelque chose, car en fait, je me trompais. En effet, ces dernières années, j’ai découvert toute une palette d’émotions négatives que j’ignorais et que je n’avais encore jamais exploré. Je me suis enfoncée dedans plus profondément encore et j’ai découvert toutes sortes de douleurs inattendues et jusqu’alors inconnues.

Cette image résume tout.

down

art by paradisiacpicture

J’ai ressenti une souffrance profonde et qui a pris différentes formes. Elle m’a fait comprendre bien des choses également, sur mes sentiments d’abord, mais aussi sur les autres humains. Je crois que maintenant je comprends plus de choses, plus de personnes… Peut être faut-il finalement explorer le lumineux comme le sombre, voir la nuit noire et sombre pour mieux apprécier le soleil. Peut être que, dans la vie, avant le Retour du Jedi il y a toujours la phase sombre de l’Empire Contre Attaque à traverser… Avec le grotte de ses peurs profondes à affronter.
Peut être aussi qu’il n’y a tout simplement pas de « retour », car la vie ce n’est pas un film, il n’y a pas toujours d’espoir qui attend bien sagement derrière la porte.
On dit que pour mieux apprécier le lumineux et le précieux il faut une part d’ombre, que le noir met en valeur le blanc. Classique. La palette de la vie se doit d’être contrastée.

Je ne sais pas, je n’en sais rien.

Maintenant je sais certaines choses sur la tristesse que je savais déjà, mais sans les avoir vraiment ressenties. C’est 3 dernières années ont été dures et difficiles, intérieurement parlant.

Maintenant je comprends les humains brisés par la vie qui partent à la dérive, même si j’en suis loin, car, finalement, j’ai une vie heureuse. Il n’empêche que je les comprends peut être mieux.

Je ne suis plus la même, cette insouciance des naïfs innocents m’a quitté. Pour toujours.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2015 = caca

Je ne sais pas pour vous, mais l’année 2015 est vraiment, mais alors vraiment -pour l’instant- pourrie de A à Z et sur un peu tous les domaines pour ne rien gâcher. Disons que tout est parti avec les attentats de Charlie Hebdo le 7 janvier et tout le tralala qui a suivi, et ça donnait déjà bien la couleur et la tendance de l’année à venir.
2015 = une année de merde.

charlie_01_siro_2015  charlie_02_siro_2015

Au niveau personnel, plein de soucis évidement, au niveau sentimental que des grosses déceptions (à croire que les mecs sont tous des gros nuls, pour ne pas faire de généralité :p), au niveau de la santé, des problèmes aussi, sinon ce n’est pas drôle, et pour finir, même le boulot qui allait bien jusque-là, commence à être bancal. Les changements n’amènent que du moins bien, tout part un peu en vrille, bref, ce n’est pas la joie.

lune_noire_siro_2015Certes, j’ai déjà vécu des événements pires, et j’ai d’ailleurs l’impression qu’une bonne partie des choses très négatives sont dernières moi (peut-être à tort), mais j’avais rarement vu une année aussi pénible dans toute sa longueur en fin de compte… Comme si chaque action ou chaque mois de l’année étaient voués à apporter un résultat pourri, ou une non-satisfaction, ou encore un événement encore pire. Très encourageant. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Hold Close by Ingrid Tan

Une belle histoire, mignonne et triste : Hold Close by Ingrid Tan. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !